Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2019

Nos gènes et l'environnement obésogène: principale cause de la pandémie d'obésité

Nous vivons dans le monde entier une épidémie d'obésité largement attribuée à nos habitudes, à notre volonté. Cependant, nos gènes et l'environnement obésogène sont la principale cause de la pandémie d'obésité que nous voyageons et que cela nous fait tellement peur aujourd'hui.

Gènes et environnement: l'obésité au 21e siècle

Aujourd’hui, les êtres humains sont égaux à nos prédécesseurs du Paléolithique en termes de génétique, mais avec plus l'obésité et des habitudes très différentes. C'est-à-dire que lorsque nos ancêtres n'étaient pas obèses, c'était simplement parce que leur régime alimentaire et leur activité physique n'étaient pas égaux avec d'autres facteurs environnementaux.

Aujourd'hui, nous vivons avec des gènes qui nous sauvaient autrefois la vie, mais nous sommes constamment exposés à la nourriture, nous sommes entourés de stimuli pour manger et de la technologie ainsi que des emplois qui nous rendent peu actifs: nous vivons dans un environnement obésogène.

Donc, ces mêmes gènes qui nous permettaient auparavant de vivre avec de la nourriture de temps en temps et avec beaucoup d’effort physique, aujourd’hui en combinaison avec l’environnement obésogène ils constituent la principale cause de l'obésité.

Ils ont même identifié signaux inconscients qui, face à tant de stimuli alimentaires, nous encouragent à manger. Cela se traduit par notre maîtrise de soi, notre volonté n'est pas la seule cause de l'obésité, car grâce à nos gènes, nous sommes "conçus" pour manger plus lorsqu'il y a des aliments et si c'est une meilleure énergie.

Génétiquement, nous sommes "conçus" pour manger plus quand il y a de la nourriture et si c'est une meilleure énergie. C’est pourquoi cette épidémie d’obésité a son origine dans un environnement obésogène.

Donc, avec tant de publicité, images, offres, odeurs et autres sur la nourriture et la nourriture que nous trouvons aujourd'hui dans la rue, notre corps ne peut pas résister et nous avons plus de désirs de manger, plus de faim et effectivement de manger plus qu'avant, ce qui est l'une des raisons de la pandémie d'obésité due à combinaison de gènes et environnement obésogène.

C’est la seule chose que nous puissions modifier, mais pas individuellement, mais par le biais de politiques, de la société dans son ensemble et d’actions générales permettant de réglementer la production, la promotion des aliments et d’autres facteurs qui influent sur notre niveau d’activité physique.

Laissez Vos Commentaires