Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2019

Vaincre le syndrome post-vacances avec les conseils suivants

Il est clair que bien que nous ne voulions pas le nommer, beaucoup d’entre nous ressentons de la fatigue, de l’irritabilité, de l’anxiété, de la réticence et même de l’insomnie lorsque nous devons retourner aux obligations après une période de vacances. C'est à propos de l'appel syndrome post-professionnel cela affecte tellement à cette époque de l'année.

La bonne nouvelle est que ce syndrome peut être prévenu, atténué et nous pouvons même vaincre le syndrome post-professionnel avec les conseils suivants ce qu’ils font au mode de vie et cela est grandement modifié lorsque nous passons du repos au travail.

  • La l'alimentation Il joue un rôle fondamental, il est donc préférable de ne pas se désorganiser, ne sautez pas de repas et essayez de ne pas changer nos habitudes alimentaires platement. L’idéal pour surmonter le syndrome post-vacances est ne pas abuser de la restauration rapide, éviter les stimulants comme le café, le chocolat et l’alcool, privilégiez la consommation de produits laitiers et d’aliments contenant des hydrates riches en tryptophane qui, dans le corps, se traduisent par de la sérotonine et apaisent l’anxiété.
  • Un autre facteur de style de vie qui aide à libérer le stress du changement, à se détendre et à surmonter les symptômes du retour est le exercice physique. Faites ce que vous voulez, mais consacrez-vous au mouvement, même s'il dure environ 15 minutes par jour.
  • Il pause nous ne pouvons pas l'oublier. Avec le travail et le devoir à remplir, nous pouvons réduire considérablement le nombre d'heures de sommeil, ce qui aggravera le syndrome post-professionnelle. L'idéal serait donc de ne pas dormir moins de 7 heures par jour.
  • En plus de ces grandes clés, il est essentiel que nous nous donnions la le temps nécessaire pour s'adapter au changement. Ainsi, il sera préférable de ne pas se voir imposer des obligations le premier jour de travail, mais assumer les responsabilités progressivement, nous laissant le temps de nous réadapter au monde agité.
  • La attitude avec lequel nous sommes confrontés, le retour est très important, alors, ne manquons pas de voir le côté positif des choses. Il sera conseillé de réfléchir à la réunion entre amis et collègues, au retour à la gym et à la vie active et, surtout, ne cessons pas de profiter des petites choses qui nous détendent, nous rendent heureux et nous amusons, même lorsque nous sommes très occupés.

Avec une attitude positive, du temps et un bon style de vie, tout est surmonté plus facilement, alors n’oubliez pas ces conseils faire face au syndrome post-professionnel.

Vidéo: La dépression de retour de voyage syndrome post-returnum (Novembre 2019).

Laissez Vos Commentaires