Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2020

Les pompes hindoues, une façon différente d’entraîner la poitrine, les triceps et les épaules

Les tractions sont un exercice fondamental lorsqu'il s'agit d'exercer la poitrine et d'obtenir des muscles toniques. Nous les incluons généralement dans presque toutes les routines d’entraînement, car c’est un bon moyen de congestionner les muscles de cette partie du corps. Malgré tout, nous faisons toujours le même type de pompes. Donc, à Vitónica, nous voulons enseigner un style différent. Pompes hindoues, qui servira non seulement à travailler la poitrine, mais aussi ils nous aideront à renforcer les épaules et les triceps.

Pour la réalisation de cet exercice, nous aurons besoin de notre corps préalablement chauffé et prêt à être entraîné. Nous serons placés horizontalement, parallèlement au sol, les mains appuyées à la hauteur de la poitrine et les extrémités des pieds légèrement espacées, reposant sur le sol. À première vue, le début est similaire aux pompes classiques, mais la variation est que lorsque toutes ces pièces sont supportées levons les fesses pour commencer l'exercice à partir de là. Le reste du corps reste droit et en position, mais l'arrière est surélevé.

À partir de cette position, nous allons commencer à travailler à travers un mouvement dans lequel les bras auront presque toute l'importance. L’idée est de descendre complètement par un simple mouvement dans lequel le corps avancera de la position initiale jusqu'à ce qu'il soit complètement horizontal et presque collé au sol. Ce mouvement impliquera que nous déplacions les épaules au fur et à mesure que nous bougeons et supportions toute la poussée de l'exercice avec les pectoraux, les triceps et les deltoïdes. Pendant toute la durée de l'exercice, les paumes des mains doivent être collées au sol, ainsi que le bout des pieds, qui ne se détacheront pas à tout moment.

Une fois à l'horizontale, le corps entier tendu et presque collé au sol, nous devons revenir à la position de départ effectuez ensuite le mouvement indiqué. Il est important que, lorsque nous revenons en arrière, nous continuions à garder les mains et les pieds à plat sur le sol et à contrôler le mouvement à tout moment. Il est nécessaire que, tout au long de l’exercice, nous gardions à l’esprit l’importance d’une bonne haleine qui consistera à inspirer lors du recul et à expulser tout l’air lors de la descente et de l’exécution de la flexion proprement dite.

Laissez Vos Commentaires